Aprés tes doitgs sur moi

Après tes doigts sur moi
Ce que j’aime moi

J’aime quand tu me joues
Quand tu me remontes
Que tu rends écarlates mes joues
J’aime quand on se raconte

Et je butine ton corps vallonné
Je visite ces collines rondes
Et je sens frissonné
Les moindres recoins de ton monde

Mes mains sont Magellan
Et guident mes dix doigts
Qui traversent lentement
Les deux rives de ton détroit

Comme ciel et terre s’embrassant
Nous devenons horizon
Nos nous se mélangeant
Jusqu’à l’ultime explosion

Alors on entame notre croisière
Sur la mer des désirs
Et le bateau accélère
Sur les vagues du plaisir

Et quand la nuit se fait plus noire
Que le bateau s’est renversé
J’aimerai bien pouvoir
Jouer le jeu inversé

Alors on renverse la pyramide
Tu m’ouvres l’entrée de ton jardin de délice
Tu ne refuses plus rien, lucide
Et cède à mes caprices

Après ce voyage chez toi
Tu aimes mes doigts sur toi

© Cécilien GREGOIRE septembre 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s