Ecrire comme Leprest

Certains rêvent de gloire éternelle
D’avoir les femmes le plus belles
D’autres se verraient bien Goncourt
Et tartinent sur l’amour.
Certains se voient messies
D’autres retournent leurs vestes
Moi ma seule utopie
C’est écrire comme Leprest.

Beaucoup s’imaginent Molière
D’autres attendent le cimetière
Certains voudraient être le contraire
Pour faire chier Dieu le père
Moi je me fous du reste
Je veux écrire comme Leprest.

Certains vendent du vide
Et d’autres ont sont jaloux
Moi je me fou du vide
J’aurai voulu écrire Bilou
Sur le coin d’un kleenex
Et me prendre pour Leprest

Combien ça coûte le talent ?
Pour devenir un grand
Pour qu’il y ait plus rien qui se passe
Pour devenir un as
Même si personne ne me lit
Même si on me liquide
Qu’on m’insignifie
Je me fous du vide
Et puis du reste
Si j’écris comme Leprest

© Cécilien GREGORE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s