ceux qui écrivent

Ceux qui écrivent
Sont ceux qui vivent.

Ils ne se connaissent pas
Et ne savent où aller
Ce qui guide leurs pas
C’est de pouvoir créer.

Ceux qui écrivent
Sont ceux qui vivent.

Ils savent que le futur
Ne leur appartient pas
Car comme l’a dit Arthur
De son enfance on ne guérit pas

Ceux qui écrivent
Sont ceux qui vivent

Ils se moquent bien de la gloire
Sauf au prés de celle qu’ils aiment
Ils vivent entre nulle part et le comptoir
Entre vivement demain et « ca ne vaut pas la peine ».

Ceux qui écrivent
Sont ceux qui vivent.

Ils ont le cœur trop large
Pour n’aimer qu’une seule fois
Et préfèrent les orages
Aux « il-était-une-fois »

Ceux qui écrivent
Sont ceux qui vivent

Ce sont des défaiseurs de pluie
Meme quand ca ce couvre
Le ciel est bleu pour qui écrit
Et les étoiles le recouvrent

Ceux qui écrivent
Sont ceux qui vivent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s