Camaradement votre

Le poing haut levé vers le ciel
Le pied au cul des possédants
Noir rouge et vert notre arc en ciel
Eclaire même nos tourments
Main dans la main, bras dessous bras dessus
Petits matins tristes et heureux grands soirs
Barcelone, Santiago, et bien plus
Sont le grenier de nos mémoires

Camaradement votre
Camaradement votre

Les cerisiers de nos jardins
Que chantait si bien Pottier
Ceux qui mettent tout en commun
Les fraternels, les enragés
L’hiver russe devenant été
Le printemps des usines
Celui que les chars ont assassiné
Celui que les poètes dessinent

Camaradement votre
Camaradement votre

Le sang du Che, le sourire de Rosa
Les mots de Guy Moquet
Celui qui n’y croyait pas
Et celui qui y croyait
Les moments où l’on désespère
Des bilans positifs et des conquêtes inachevées
Les jours on l’on se perd
Et se met à rêver

Camaradement votre
Camaradement votre

A rêver de notre arc en ciel
Régnant sur le monde
De millions de poings levés vers le ciel
Plus de possédants immondes
Chassés par leurs enfants
Qui lèvent des barricades
Pour bâtir aisément
Un futur de camarade

Camaradement votre
Camaradement votre

© Cécilien GREGOIRE décembre 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s