Titanic

Coulées les amours, coulés les amis
Noyés les beaux jours, noyée la belle vie
Ma gueule dans la glace, l’avenir qui fait grève
L’enfance qui se casse, la fuite des rêves

Ma vie est un naufrage pareil au Titanic
Je n’atteindrai jamais l’Amérique
Touché, coulé comme un paquebot
Devenant un affreux cargo

Terre, terre en vue. Il est déjà trop tard
Voila l’iceberg qui s’avance
Il brisera tôt ou tard
Mes dernières espérances

Pour croire en l’avenir
Faudrait déjà que je crois tout court
Mais je préfère les souvenir
Que de rêver aux beaux jours

Ah ! Traverser la vie comme un grand océan
Et y croiser des sourires débiles
Des gens malades d’autres gens
Que le bonheur obnubilent

Siècle écrasant, ville-cercueil
Jour de l’an, jour de linceul
Grand amour, grand soir
Ciel gris, soleil noir

Qui peut me sauver ? Si ce n’est personne
Je suis condamné à manger la pomme
Sans toucher à Eve
Si ce n’est en rêve

En rêve inégal,
En cauchemars symétriques
Les flirts du mal
Et mes amours deviennent nuits éthyliques

Voila j’en suis la
Et bien las
L’insubmersible coule à pic
Ma vie c’est le Titanic

Touché
Coulé
Coulé

© Cécilen GREGOIRE
Mars 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s