Le couloir

Entre le mal d’amour
Et le mal tout court
Rien qu’un petit aller-retour
Au fond de l’unique couloir
Qu’on appelle désespoir

Entre les amis qui jouent les adultes
Et les adultes qui ne jouent plus
Rien qu’un foutu tumulte
Rien que des années de plus
Qui nous poussent au fond du couloir
Qu’on appelle désespoir

Entre nous et nous
Plus grand-chose du tout
Rien qu’un dernier petit bout
De souvenirs. Qui mène au bout du couloir
Qu’on appelle désespoir.

Entre mes yeux qui s’abiment
Et l’abime de tes yeux
C’est terminé la frime
C’est fini les grand jeux
Au milieu du couloir
Qu’on appelle désespoir

Entre la famille qui s’éteint
Et celle qui s’allume
Entre le Mont Valérien
Et les pas sur la Lune
10 défaites pour 1 victoire
Que l’on fêtera au bout du couloir
Qu’on appelle désespoir

Entre les premières réussies
Et les premières envolées
Entre les rêves de comédies
Et la tragédie-réalité
Il y a un immense couloir
Que l’on appelle désespoir

La vie est un couloir
Qu’on appelle désespoir

La vie est un couloir
Qu’on appelle désespoir

© Cécilien Gregoire

Juin 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s