Les fous de Bassan

Tout me ramène à toi
Les fous de bassan sur les rochers
Qui plongent sur leurs proies
Comme nos furtifs baisers

Et d’île Grande en Gaspésie
Le chant des oiseaux qui s’étire
Au dessus de la mer infinie
Comme la bande son de nos souvenirs

Chaque galet qui danse
Et ricoche en symphonie
C’est comme une évidence
Tu es mon harmonie

Tout me ramène vers toi
Du marathon des écumes
A la danse des oiseaux-rois
Jusqu’au silence des soirs de brume

Dans ce monde là
Où l’amour s’en va, et souvent tressaille
Dans ce monde là
Où l’amour tournoie, comme un feu de paille
Tout me ramène vers toi
Un parfum qui vole
Et les fous de bassan
Qui si haut s’envolent
Loin de l’océan

Tout me ramène vers toi
Et toutes les baies du monde
Connaissent ton prénom
Les oiseaux à la ronde
Le chantent à l’unisson
Comme les fous de bassan
Qui plongent sur leur proie
De Québec à Ouessant
Tout me ramène vers toi

Reviens mo…

© Cécilien GREGOIRE

Aout 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s