De l’autre coté de la vie

Au 64 milles et des poussières oubliés dans les geôles de la République

J’ai pas un kopek
Pour m’acheter une clope
9m2 pour 4 mecs
Et le grincement des portes

Barreaux sur l’avenir
Futur en sursis
Y a pas pire
Que d’être de l’autre côté de la vie

Trois conneries de  jeunesse
Pour 10 ans loin de l’amour
Loin des rires,  de la tendresse
Les cris qui montent de la cour

Où comme des chiens, comme des rats
On tourne en rond, on refait nos nuits
Y a rien d’autre a faire quand tu plonges ici bas
De l’autre coté de la vie

Copains affamés, copains fouillés
Par ces guignols, tous ces bas du front
National bien sur, eux qui aiment cogner
Mais un jour viendra où ce sera eux qui saigneront

Ce jour ou l’on retrouvera l’autre coté de la vie
Et renverserons les grilles, les miradors
Sortirons de nos trop longues nuits
Serons les rois du monde, nouveaux chercheurs d’or

Toi qui nous envie, toi qui nous raille
Quatre étoiles, nourris, lavés, blanchis
Je souhaite vraiment que jamais tu n’ailles
Par accident, par malchance, de l’autre coté de la vie

Et tu verras, tu sentiras, le poids du temps qui tue
Les petits bâtons a la craie sur les murs pourris
La torture, les insultes. Les draps qui tuent
Les copains qui ne supportent pas l’autre coté de la vie

Le jour viendra bientôt de toutes les libertés
Le grand jour de la grande révolution
Ou nous ferons s’envoler en fumée
Toutes les prisons

© Cécilien GREGOIRE
Juin 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s