Quelle importance

De guerres lasses en guerres utiles
Le monde s’ébruite et puis s’effondre
La banquise n’en continue pas de fondre
Le grand ordonnateur s’emmêle dans ses fils
L’amour se vend et s’écrit en trois lettres
Les salauds deviennent fréquentables
Et la misère supportable
Les puissants peuvent tout se permettre

Moi j’ai perdu mon enfance.
Alors. Quelle importance

Les plumitifs abandonnent le style
Et pléonasment à l’unisson
Des braillards à la rime facile
Défendent la nouvelle chanson
Beethoven serait à la rue
Et Toton Georges n’écrirait plus
La subversion a fait ses adieux
Les cons sont bien trop nombreux

Moi j’ai perdu mon enfance.
Alors quelle importance

Les oiseaux surnagent
Et les poissons volent
Les hommes se carnagent
Et le profit rigole
Dans les palais se fanent la rose
Et se déshydrate la mer
La terre soigne ses névroses
A coup de haines et de revolver

Moi j’ai perdu mon enfance
Alors quelle importance

Rendez-moi mon enfance

© Cécilien GREGOIRE

Octobre 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s