Carnet de Campagne. Tout ou rien

Les meetings sont pleins

Les feux sont aux verts

Trois semaines nous sépare du premier tour. Le combat final sera rude. Très rude. Nos adversaires ne reculent devant rien.

Quant à nous, il ne nous faut pas nous griser. Rien n’est jamais acquis tant que le vote n’a pas lieu.

La surprise peut être bonne comme mauvaise.

La lucidité et la modestie doivent toujours nous guider tout au long des derniers jours de la bataille.

Je ne peux que me souvenir de 2012, où chacun d’entre nous s’y voyez déjà.

Puis la grande désillusion. C’est donc pour cela que je ne suis pas de ceux qui répètent en chœur que nous serons au second tour.

Il reste trois semaine pour que je me trompe

Trois semaines où tout va se jouer.

Tout ou rien.

C.G

2 Avril 2017

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s