Après les larmes

Que ces jours vont être long après les larmes. Ces larmes. Mes larmes. Notre échec est réel. Tout le reste est dérisoire. Que nous ayons progressés, que nous ayons construit un mouvement que certains veulent déjà voir comme force incontournable, tout cela importe peu. Nous n’avons pas gagné. Une fois de plus, nous avons buté sur la bêtise. Il n’y a aucune excuse pour ceux qui ont voté pour la haine et la finance, comme pour ceux qui ont préféré Benoit Hamon pour sauver le PS. Aucunes excuses pour ces gens qui jamais ne votent pour leurs intérêts. Ils m’exaspèrent. M’insupportent.

La suite, ce sera sans moi. Ni le second tour, ni les législatives, qui de toutes façons sont jouées, ni surement la suite du mouvement France Insoumise. Rien. Le monde continuera surement. Sans moi pour l’instant. Le temps de me relever. Après les larmes.

C.G 25 Avril 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s