Les Rugissantes

Franchir les Rugissantes
Ces larmes attachées
Aux années galopantes
Aux rires déshérités

Rétrécissent les cimes
Tranquilles. Tombent les arbres.
Quand le sourire n’est plus qu’un crime
Qui se fracasse sur le marbre

Oui c’est ainsi que vont et viennent
Les indomptables rugissantes
C’est comme cela que surviennent
Les lucidités fracassantes.

S’agite le miroir performant
Face aux jours gris qui s’accumulent
Et avancent comme tambours battants
Comme gris hiboux qui hululent

Oui. C’est ainsi que vont et viennent
Les indomptables rugissantes
En ces jours sombres où s’en reviennent
Les nostalgiques épouvantes.

12 Aout 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s