Les Ratures


De nos jours encore
Les Poètes de sept ans
Se rêvent chercheurs d’Or
Se veulent conquérants
Mais au final ne sont
Que reflets fatigués
Pleurant à l’unisson
Leurs songes déchiquetés.

De nos jours encore
Les Poètes Maudits
Attendent l’Age d’Or
Mi héros. Mi bandits.
Mais au final ne sont
Que silhouettes errantes
De bistrots en grand’places
Et leur gloire les hante
Comme larmes dans la glace.

De nos jours encore
Quelques ombres anonymes
Peuplent les corridors
Arpentent les pseudonymes
Répétant la chanson
De ceux, nés bien trop tard
Dans ce siècle perdu.
Ils ne font que passer
Et les voilà vaincus
Par l’absurde modernité.

De nos jours encore
Sous d’âpres cressons bleus
Quelques toréadors
Qui invoquent les cieux
Envoient aux champs d’horreurs
Une foule d’enfants seuls
Qui, pensant toucher le bonheur
Finissent sous le linceul.

De nos jours encore
D’étranges saltimbanques
Hantent le même décor
Des guichets de banques.
Vivent où ils le peuvent
Si loin des maisons neuves/
Leurs petites amoureuses
Puisque les ventres sont vides
S’en vont. Silencieuses
Sous un ciel livide.

Homme au semelle de vent,
Souvent, je pense à toi.
Qui, des plaines d’Orient
A Bruxelles sous les toits
Vécu cette vie d’absinthe
Et des poches crevées
Cette vie jamais feinte
De trente sept années
Puis vint le grand sommeil
Sur les rives de Marseille.

Bien sur il y eut l’Afrique
Il y’eut l’Abyssinie
Où tu fus maléfique
Tout autant que génie.

De nos jours encore
Des armées de peaux-rouges
Descendent sans remords
Les déliés qui bougent
Jusqu’où iront-ils ?
Pour combien de temps ?
Jusqu’à quelle île ?
Au printemps. Si évident…

De nos jours encore
Quand la ville s’éteint
Quelques traînes poèmes
Ressassent leurs rengaines
En rêvant du Vercors
Leur ambition s’éteint
Meurt la littérature
Ne restent que les ratures.

Bien-sûr. Je me fous des ratures
Arthur.



Avril 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s